Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 4 novembre 2016

Grrrrr...

Je ne sais pas chez vous, mais chez moi la poste est devenue une véritable catastrophe. Je ne parlerai pas de l’amabilité légendaire des employé(e)s aux guichets, Pierre Péret  s’en moquait déjà il y a 40 ans. Je ne parlerai pas des machines à affranchir toujours en panne, nous obligeant à faire une demi-heure de queue pour faire peser une lettre. Non je veux parler du courrier et de la confiance que l’on peut lui accorder. Je viens de me faire taxer par les impôts pour retard de paiement de ma taxe foncière. L’avis d’imposition ne m’est jamais parvenu. On est dans la spirale perverse => Moins de courrier = moins de personnel => moins de personnel =  dégradation de la qualité du service, d’où une défiance grandissante du public envers la poste et, corrélativement, la recherche de moyens privés, ce qui fondamentalement me révulse. Et je ne parlerai pas non-plus du bureau de poste fermé pour ″panne informatique″ ou ″grève d’une partie du personnel″. Où sont les bons vieux facteurs d’antan ? Ils bravaient, à bicyclette, les intempéries sur les chemins de campagne pour le service sacré du courrier. Ah ils peuvent passer avec leurs calendriers-à-chatons-mignons, ils seront reçus cette année ! Nous vivons une époque de plus en plus formidable. Ah les cons !... 

10 commentaires:

  1. La Poste n'est plus un "service public", mais bien une entreprise qui se doit de faire des bénéfices. Et bien sûr, cela se fait au détriment de l'usager.
    J'ai un ami facteur qui me raconte souvent ses galères : changements de tournée, tournées qui changent d'itinéraire, multiples tâches annexes… et le plus "abracadafarfelu" : obligation du port du casque pour faire du vélo !!!!!
    Repose en paix, Jacques Tati !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De toute façon, sauf pour l'extrême gauche, LE service public est appelé à disparaître. La vision humaniste du CNR est morte, il n'y a plus que la rentabilité qui compte et cela partout dans le monde. Paradoxalement, c'est du monde des milliardaires que vient une réflexion plus altruiste sur l'argent. Quelques-uns comprennent que l'accumulation de richesses ne fait qu'appauvrir le monde et ils commencent à redistribuer. Philanthropie ou calcul ? Va savoir...

      Supprimer
  2. Les facteurs à vélo bravaient tout y compris les clebs, alors libres, qui leur mordaient les mollets. Ah c'était le bon temps !

    RépondreSupprimer
  3. Chez nous elle est fermée depuis les inondations, j'espère qu'elle ouvrira à nouveau.

    RépondreSupprimer
  4. Quelques-uns comprennent que l'accumulation de richesses ne fait qu'appauvrir le monde et ils commencent à redistribuer. Philanthropie ou calcul ? Va savoir...

    Tu as les noms des généreux donateurs?

    RépondreSupprimer
  5. priorité aux prospectus, mission primordiale et peut-être plus lucrative pour nos ex-PTT.
    Bzzz...

    RépondreSupprimer
  6. N'étant pas un " perdreau de l'année," j'ai connu une époque où l'on s'envoyait des petits mots doux, envoyés
    le matin et qui arrivaient le soir ( il y avait deux
    tournées de facteurs). Et puis également ces petits
    courriers bleus, des télégrammes, qui pouvaient arriver au milieu de la nuit. Je parle de Paris, bien entendu. J'en ai
    vraiment la nostalgie .Aussi je n'arrive pas à jeter les cartes postales envoyées , qui parfois, arrivent de très
    loin. Ah... tiens une anecdote . Il y a un an, j'ai reçu
    une carte venant de l'Inde ( et sans enveloppe ) avec un
    très joli timbre, qui a mis , je crois 3 ou 4 jours. Et en
    même temps, une carte d'Italie qui avait été postée 6 mois
    auparavant, du reste venant de la même " amie-voyageuse" .
    Cela nous a bien fait rire. Comme quoi il y a pire que la
    France . Je déteste trouver ma boîte à lettres vide. Cela
    me rend triste. Quand aux courriers, Jeanmi, qui arrivent en
    retard, ou qui n'arrivent pas du tout, je pense que la faute
    en revient à internet. Sans ordinateur on est foutu !! et ne
    parlons pas des SMS, qui remplacent la lettre-papier. Pas
    très poétique tout ça. Bon dimanche. ELZA

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. ...et à Paris il y avait les pneumatiques qui circulaient dans le sous-sol parisien à la vitesse de l'éclair, du temps où j'étais un perdreau de l'année...

      Supprimer
  7. Hélas, seuls les facteurs dits "préposés fonctionnaires" ont le droit de vendre les greffiers polychromes.
    Une espèce en voie de disparition.
    Moyennant quoi on se retrouve avec des facteurs "CDD de 4H" qui jettent le courrier après l'voir ouvert pour y trouver de quoi mettre de la margarine sur les coquillettes.
    La notion de service public a disparu avec les employés du service public.
    Tous ceux qui ont été virés par des gouvernants HEC...

    RépondreSupprimer
  8. chez moi le facteur ne sonne pas quand j'ai un colis ou une L.R. Il met "absent" dans la boîte, alors que je suis là et il faut attendre le lendemain pour le récupérer à la poste où évidemment la file d'attente n'en finit pas ! ça m'énerve !!!

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.