Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 23 juin 2017

Manque de formation...

L’homme, pardon ! le crétin qui a foncé ce lundi après-midi avec sa voiture chargée d’une bonbonne de gaz et d’armes sur des gendarmes sur les Champs-Élysées à Paris est un islamiste radicalisé. Âgé de 31 ans, il était fiché S. (Nous dit la presse). Le décérébré qui a voulu faire sauter une valise piégée dans le métro de Bruxelles, mardi, à été abattu sans faire de victime.  L’un des problèmes que pose les apprentis djihadistes à leurs commanditaires (l'état islamiste), est le manque évident de compétence technique dû à l'absence de formation. À ce compte, si pour chaque attentat, seul le candidat aux 7000 vierges est l'unique victime de son imbécillité, nous en aurons terminé d’ici quelques mois. Le retour d’expérience et le partage des compétences semblent, dans ce domaine, bien compromis. Même si en Syrie des centres de formation existent, rien ne vaut l’expérience des anciens ! Et là, par définition, les anciens ne sont plus là pour prodiguer leurs conseils. Si de plus les 7000 vierges sont toujours les mêmes depuis 1395 ans, elles ne doivent plus être de la première fraîcheur, il y a donc de fortes chances que ce soit eux les violés en arrivant hihi ! Alors je conseille aux candidats djihadistes, de passer directement à l'étape suicide, en oubliant la case ″attentat″, ça nous fera des vacances... ah les cons !     

vendredi 16 juin 2017

C’est quoi téléphoner ?

Essayez de tendre un téléphone portable à un adolescent, dites-lui : « ta grand-mère est en ligne, il serait gentil de lui dire quelques mots ». Observez la mine déconfite et le regard de haine qu’il vous lance, vous aurez tout compris. Non pas qu’il déteste les vieux, non ! c’est parler au téléphone qui le ″gave″. Étrange constatation, que font aujourd’hui tous les parents. Le pré-ado et même l'ado, que les parents ont doté d’un smartphone (trop cher !) dans l’espoir de le suivre à la trace, ne décroche presque jamais lorsqu’on l’appelle, n’écoute pas davantage ses messages. Le smartphone est devenu le prolongement de son bras mais jamais il ne le porte à l’oreille, jamais on ne l’entend converser. Le téléphone sert à tout, sauf à téléphoner. D’ailleurs, ce ne sont plus les « 06 » que cette génération s’échange, mais les pseudos de réseaux sociaux. Comme quoi les inquiétudes sur l’influence des ondes près du cerveau de ces chers petits, étaient sans fondement. Non la crainte viendrait plutôt de l’utilisation qu’ils en font. Ils sont maintenant scotchés devant l’écran à regarder des clips. Ces derniers sont souvent niaiseux, comme disent nos amis de la belle Province. Je me demande même si les sms ne sont pas en baisse. L’un de mes petits fils fait des tutos, vous pouvez en juger sur : ici et regardez ma tête devant la découverte d’un lutin que je semble ne pas connaître ! Ah le con !

vendredi 9 juin 2017

Ah le con !

Mardi, sur le parvis de Notre Dame de Paris, un homme a blessé un policier avec un marteau avant d’être touché par balle. Il a crié « C’est pour la Syrie » lors de l’attaque, a fait savoir le ministre de l’intérieur. Nous savions les djihadistes, pour la plupart, peu subtils et plutôt bas de plafond. Mais là nous avons affaire à un ″étudiant de 40 ans ″et doctorant de surcroît ! Certes pas très en avance le garçon ! Ça nous met le BAC à 35 ans et le CP à 23 ans. Si mes calculs sont exacts, il a dû beaucoup traîner à la maternelle ! Blague à part, on est devant un cas de figure nouveau, les intellectuels se lancent à présent dans le djihad ! Que pouvait espérer ce crétin ? Les 7000 vierges qui l’attendent au paradis, la culotte à la main ? Que cherche-il ? À avoir les 15 minutes de gloire d’Andy Warhol ? À islamiser la société française par la force et la terreur ? Je pense que la presse devrait traiter l’information en dernière page, comme un fait divers sordide et surtout sans donner de nom. Nommer ces abrutis, c’est leur faire trop d’honneur. C’est aussi faire une publicité pour leur cause auprès des jeunes rejetés de notre société et pour qui l’avenir ne s’envisage que dans un monde qu’ils croient meilleur. Ah les cons !... 

vendredi 2 juin 2017

Tatouages: Grrrrr...


Une observation instantanée, sur la plage : 50 % des hommes et des femmes de 18 à 50 ans sont tatoués. Alors là nous avons un échantillonnage complet du mauvais goût (ce qui est la chose la mieux partagée dans le monde). Il y de tout, du tatouage carcéral, du légionnaire, au marin en passant par le pseudo artistique ou décoratif. De pauvre gamines voulant un aigle obtiennent un volatile tenant plus du poulet plumé que du rapace. Vous me direz que ce ne sont que ceux qui vont à la plage que je vois. Il faut bien montrer son corps et l’investissement artistique que l’on a fait ! Je me dis toujours que dans ce domaine le repentir n’est pas possible ou à quel prix ! On me dit : « Mais ce n’est qu’une mode ! ». Certes mais ceux qui ont 20 ans aujourd’hui seront encore là dans 50 ans et leurs tatouages toujours avec eux. Cela me rappelle Bernadotte qui en pleine révolution s’était fait tatouer ″MORT AU ROI″ sur la poitrine et qui fut, plus tard, le fondateur de la dynastie royale suédoise actuelle, sous le nom de Charles XIV. Dynastie toujours sur le trône à Stockholm. J’imagine qu’il se cachait de sa femme, la reine, pour prendre sa douche ! Se faire tatouer le nom de sa bien-aimée, c’est bien ! Mais il vaut mieux le faire à 95 ans, le risque est moins grand d’un changement de dulcinée. Ah les cons…