Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 24 mars 2017

Et maintenant Carlos ?


Ah il peut parader le gnome, lui aussi est pris par la patrouille ! Des ventes de Renault en hausse de 13 % en 2016 pour plus de 3,3 milliards d’euros de bénéfice. Aujourd’hui, le généralissime est collé au mur par l’enquête des autorités publiques françaises pour possible tricherie. Depuis plus de vingt ans, ils tricheraient sur le niveau d’émission des véhicules diesel. Bis repetita placent, cette tragédie ressemble à celle qui a touché Volkswagen à la fin de 2015. Un industriel au fait de sa gloire, fauché par une vilaine histoire de pollution qui, au final, lui coûtera plus de 20 milliards de dollars et fera chuter son ″führer″. Il nous faut garder la tête vachement froide à ce moment de notre histoire pour ne pas descendre dans la rue et aller raser la Bastille ! Pardon ? Ah oui c’est vrai, c’est déjà fait ! À quoi se raccrocher moralement ? Si Renault tombe c’est une partie de l’économie française qui est à terre. Bien-sûr, au pire son PDG serait condamné à un an de prison avec sursis et une amende de cent mille Euros. Une broutille pour ce crétin à la tronche de cake, capable, sans rire, de s’octroyer 30% d’augmentation de salaire (7,2 millions d’euros/an), alors qu’il gèle celui de ses employés, en raison du fameux : « Il faut bien trouver des gisements de productivité pour que les résultats soient conformes à ce qu’en attendent les actionnaires ! » C’est sûr que le sien n’est pas compris dans la moulinette productiviste. Comment aller expliquer ça aux gamins des banlieues ?  

-         Oh mais ce n’est pas bien mon garçon de vendre de la drogue ! Il faut trouver un travail honnête.

-         Oh eh ziva, bouffon t’as vu Cahuzac, Sarko, Fillon, Le Pen, Carlos Ghosn ! Eux y vont jamais en zonzon.

Et c’est ce bon vieux Lafontaine qui rigole du fond de sa tombe du père Lachaise : « Selon que vous serez puissants ou misérables » Vous connaissez la suite.  Ah les cons !

vendredi 17 mars 2017

Les boulettes de Nadine

Ou comment Nadine mange son chapeau ! Pour être récompensé en politique, il faut être discipliné, prêt à tout et surtout n’avoir aucun sens du ridicule ! Toutefois, à cause d’eux et vis-à-vis de l’étranger, ces jours-ci, c’est la France qui est grotesque. Mais revenons à notre Nadine nationale, elle est capable un matin de déclarer sur une radio périphérique, comme à son habitude sans trop réfléchir : « Il faut que Fillon abandonne, il risque de faire perdre notre camp ». Ce qui me paraissait plutôt sensé de sa part. Mais voilà t’y pas que la décision de dieu (Sarko ?) n’est pas tout à fait la même... (Ne serait-il pas en train, dans l’ombre, de ″cramer″ volontairement son ancien ″collaborateur″ Fillon, pour le voir au tapis dès le premier tour, comme lui aux primaires ? Nous le savons capable même du pire !). Donc la voix divino-sarkozienne dit : « il faut aller jusqu’au bout de la candidature issue des primaires. » Patatras, le monde s’effondrerait-il pour la blondasse ? Que nenni ! Voilà notre Nana qui, sans rire, fait volte-face et dit le SURLENDEMAIN, sans une once d’embarras : « Ah mais nous sommes tous derrière François Fillon, il est NOTRE candidat et c’est lui qui va gagner ! ». Si encore elle était la seule à faire pipi contre le vent ! Regardez la bobine de Bernard Accoyer à la téloche quand il avale la couleuvre, déjà qu’en temps normal il a une tête de carême, c’était magnifique de voir avec quel enthousiasme il se rangeait dans le camp des Fillonistes ! Si ce n’était pas bête à pleurer, ce serait à mourir de rire. Et la Morano va se représenter au Conseille régionale de Lorraine en toute sérénité aux prochaines élections. Ah ça va être un grand moment d’écouter ses meetings ! Comme dit OX Jerry : « Elle prend ses électeurs pour des jambons ! ». Pendant ce temps les autres candidats sont inaudibles, les programmes passés sous silence. De toute façon les programmes on s’en tape, la majorité des blaireaux votent pour une tronche. Ah les cons !






vendredi 10 mars 2017

…les plus bêtes du monde !


Après la droite la plus bête du monde, la gauche ne voulant pas rester derrière sa rivale, s’était dit : « Il n’y a pas de raison, il nous faut redevenir les leaders, repassons devant ! ». Pendant cinq ans, avec beaucoup d’obstination et de pugnacité, aidée par Cahuzac et Thévenoud, la Gauche finit par y parvenir brillamment. Mais voilà qu’en vue de la ligne d’arrivée, la droite jalouse des performances de son challengeur, lui grille la victoire ! C’est le grand jeu du n’importe quoi, du : « À qui gagne perd » ! Et que l’on me fiche la paix avec les médias, les journalistes ne font que leur travail et les juges le leur. Ils sont le reflet de la société que nous avons choisi ! Ce sont les femmes et les hommes se disant ″Serviteurs de l’État″ qui se sabordent eux-mêmes. Ils n’ont besoin de personne pour se tirer une balle dans le pied et avoir l’air de ce qu’ils sont ! Le problème est qu’ils nous entraînent derrière eux, nous sommes la risée du monde ; même Kim Jong-un en rigole ! Quand un navire sombre, il emporte dans ses remous les survivants. Et l’on voudrait confier les clés de la France à des zozos qui ne pensent qu’à leur ego ? Et ″Marine-la-pure-la-sans-reproche″ n’échappe pas à la règle. Sauf que son électorat lui est fidèle, quoi qu’il arrive, même devant l’étalage de ses tripatouillages d’emplois fictifs et de ses contradictions. Cela nous en dit long sur leur fanatisation, ont-ils perdu tout sens critique ? Moi je suis malheureux de tant de conneries rassemblées sur si peu d’hommes et de femmes. Mais j’irai voter, malgré tout, c’est la seule façon que j’ai de crier : Ah les cons !

vendredi 3 mars 2017

Lettre ouverte à un ami


Mon très cher Léo,

Merci encore pour ta charmante invitation de lundi dernier. Cependant lors de ce délicieux dîner, alors que nous parlions des élections, tu m’as dit vouloir voter ″Bleu-outremer″. L’argument que tu as développé est que depuis la cinquième République, nous avons tout essayé et que l’échec des autres partis est évident. Penses-tu que nous puissions prendre le risque de miser, comme au poker : « Pour voir » ? Le risque est bien trop grand de voir fouler aux pieds, pendant cinq années, tout ce que la France des Lumières a mis trois siècles à construire. Toi, si cultivé, tu sais que la démocratie porte en elle sa propre finitude si nous ne la protégeons pas. Là où ton raisonnement est spécieux, c’est que nous avons déjà expérimenté ″l’État Français″ entre 1940 et 1944 avec quel résultat ? Ce sont les survivants de ces années noires qui sont les fondateurs de ce soi-disant nouveau parti ou "renouveau Français". Tous les fascismes utilisent la démocratie pour la tuer. Une fois au pouvoir, et nous en sommes proches, les hommes ou femmes providentiels s’y maintiennent par tous les moyens, y compris les plus violents. Les partis d’extrême droite se font agneau pour dissimuler leurs dents de loups. De grâce pense à nos enfants et petits-enfants qui nous reprocheront un jour d’avoir fermé les yeux. Ne transforme pas l’urne électorale en urne funéraire

En toute amitié, malgré tout.

Jeanmi