Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 12 janvier 2018

Encore et toujours lui...

Trump essuie des huées lors d’un déplacement dans le Sud des États-Unis. Il assistait à un match universitaire à Atlanta (Géorgie), entre les équipes de Géorgie et de l’Alabama, devant des dizaines de milliers de supporters qui ont à la fois acclamé et hué le président américain quand il est entré sur le terrain pour entendre l’hymne national. Certains fans avaient été bloqués plus d’une heure dans le froid et sous la pluie, alors que la zone autour du stade était verrouillée pour l’arrivée du convoi présidentiel. Le mi-mandat n’est pas encore arrivé et ses propres partisans commencent à le lâcher. Je serais tenté de dire : « Seulement ? ». L’un de ses derniers tweets est révélateur. Pour oser dire : « Je suis un génie, j’ai réussi à être une vedette d’un reality show et à être élu président !». C’est comme si Nabila était élue présidente des ″Étazunis″, en disant : « c’est grâce à mes dimensions pneumatiques que je suis là ! » J’ai du mal à comprendre que l’entourage de Trump ne lui conseille pas d’éviter de se ridiculiser en twittant des conneries. De deux choses l’une : ou ils sont aussi cons que lui, ou alors ils sont très malins en attendant qu’il se flingue lui-même. Ce qui après tout pourrait paraître comme une bonne idée. Malheureusement dans ce dernier cas ce serait le vice-président Mike Pence qui serait ″appelé araignée″ et comme il est largement aussi dangereux que lui c’est inquiétant ! C’est un créationniste, anti-évolutionniste, ne croyant pas à la théorie de Darwin. Pour lui, son dieu a créé le monde en sept jours. La paix du monde reposant sur des imbéciles d’un tel calibre, ne me rassure pas du tout. Sachant que de l’autre côté de la terre, le poussah Coréen n’est pas plus équilibré mentalement, il y a de quoi flipper, non ? Ah les cons !

4 commentaires:

  1. Il y a de quoi se faire du soucis pour l'avenir du
    monde ( dans sa généralité ).Malgré les grandes
    découvertes, et ceux qui justement ne sont pas des
    cons, l'humanité sombre vers le bas. L'élite du
    futur devra-t-elle partir se réfugier sur une autre
    planète ? je viens de relire Orwell... ELZA

    RépondreSupprimer
  2. Tout comme Trump lui-même, son entourage n'a jamais cru à cette nomination. Les voilà donc tous dans une cagade dont ils ne savent pas comment se dépêtrer. Du coup, ça balance du tweet à tour de bras, histoire de montrer qu'on est encore vivant. Le gros blond est un showman, il est donc parfaitement dans son rôle… malheureusement, cette fois-ci la salle de spectacle est le monde entier, avec d'autres "artistes" aussi cabots que lui. C'est à celui qui attirera le plus de lumière sur lui. Souhaitons seulement que ce ne soit jamais un flash… atomique !

    RépondreSupprimer
  3. Après le cow-boy,l'alcoolique voila le débile . On peut dire qu' aux USA tout le monde a une chance sur ...... de mettre le doigt , un jour, sur le bouton de la frappe nucléaire . C'est cool !!!!!

    RépondreSupprimer
  4. Sérieusement, à côté de l'autre sinistre foldingue prête à appuyer sur le bouton rouge, cet homme est une bouffée d'air frais. Ah, certes, il déclenche les foudres des médias les plus "prestigieux", mais aussi devenus les plus menteurs, et cela impressionne certains qui n'ont pas d'autres références.

    Avec ses manières très "personnelles", ce rustre apparent a fait que nous sommes encore vivants. C'est déjà pas mal.

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.