Pourquoi ce blog ?

Ce blog, non subventionné par le Qatar, cependant pas moins niais qu'un autre, est destiné à promouvoir les idées républicaines mais aussi à évoquer l'aspect étrange de notre société et puis, enfin faire un peu de bruit autour de mes livres...

vendredi 2 mars 2018

Cheminots je vous aime!


Acquis historique pour les uns, privilège pour les autres, qu’est-ce que ce statut auquel le gouvernement veut mettre fin ?
Ce statut ne concerne pas seulement les conducteurs de train mais aussi les contrôleurs, les cadres, les agents de maîtrise, les agents de bureau, ainsi que les 570 personnes du service communication… Un brave cheminot nous explique, à la téloche, que travailler sur les voies (du Saigneur) à soixante ans par moins deux est de la folie, justifiant une retraite à 55 ans. Alors comment font tous les ouvriers du bâtiment ? Dénonçant un « passage en force », les syndicats se sont dits prêts à la grève. La CGT-Cheminots, premier syndicat à la SNCF, envisage notamment « un mois de grève » pour « faire plier le gouvernement ». Et que dire non seulement de l’emploi à vie, mais également des avantages en nature pour les familles ? Surtout pour quel résultat ? Dans mon enfance, où les dinosaures venaient se désaltérer dans la Seine, la SNCF était considérée comme la meilleure compagnie de chemins de fer au monde. Où en est-on ? Je vous propose pour faire un test de tenter un voyage entre Viviez-Decazeville et Paris : 17 heures, il y a un mois ! Soit autant de temps qu’entre Bangkok et Paris et pas de remboursement car la correspondance ratée à Brive est du fait du TER et ces derniers ne sont plus gérés par la vénérable Maison, mais par les conseils régionaux. Essayez également la ligne Marseille-Toulon, là il vous faudra vous armer de patience, pour la correspondance avec le TGV de Paris, prenez au moins un TER d’avance. Devant ce besoin vital de réforme les syndicats proposent une fois de plus de s’en prendre, pendant un mois, aux usagers. Comme si tous les banlieusards des grandes villes étaient des nantis, eux qui voyagent tous les matins dans des conditions souvent immondes. Or les nantis n’utilisent pas le train. N’y aurait-il donc aucun autre moyen pour lutter contre cette décision ? Gratuité du train pendant un mois par exemple ?  Va-t-on être obligé d’utiliser la voiture ? Et là on tombe sous les fourches caudines de Madame Hidalgo ! Ah les cons !

3 commentaires:

  1. Le plus incroyable dans ta chronique n'est pas le fait de mettre 17 heures pour aller de Paris à Viviez-Decazeville, mais plutôt qu'est-ce qu'on peut bien aller faire à Viviez-Decazeville ?
    Sinon, c'est le train-train habituel : nouveau gouvernement, nouveaux projets de loi, nouvelles grèves… rien de nouveau sous les étoiles.

    RépondreSupprimer
  2. D'abord c'est où Viviez-Decazeville ?... jamais entendu
    parler !! vu le nombre d'heures pour y parvenir, ça doit
    être au bout du monde.

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai cette remarque , c'est en France Viviez- Decazeville ?
    Jamais entendu parler à part aujourd'hui à la lecture de ce billet .
    La réforme du statut de la SNCF sera surement plus rapide que la réforme du statut des sénateurs ou celui de nos anciens présidents . L'usager va t-il être mieux servi si la SNCF se privatise ? Qui va offrir des TGV à nos élus dans les régions ? Je ne pense pas que le statut de cheminot soit responsable de la dégradation du service public ferroviaire mais le montrer du doigt c'est plus parlant pour le commun des mortels .

    RépondreSupprimer

Sans haine, sans intolérance.